Navigation – Plan du site

De la nature de la causalité évolutive à la nature de la biologie évolutive : types de causalité mobilisés par les élèves en classe de seconde

From the nature of evolutionary causality to the nature of evolutionary biology : types of causation mobilized by pupils in 10th grade
Corinne Fortin et Kjetil Reier-Røberg
p. 125-152

Résumés

Cet article s’inscrit dans le cadre d’une enquête franco-norvégienne dédiée à « la perception et aux connaissances des élèves sur l’évolution ». Nous limitons, ici, la présentation et les résultats de l’enquête uniquement à la France et à la partie du questionnaire consacrée aux types de causalité mobilisées par les élèves pour expliquer l’histoire du vivant sur Terre. Ce travail empirique et exploratoire vise à contribuer à une réflexion curriculaire sur la prise en compte, dans l’enseignement des sciences de la vie et de la Terre, de la nature de la causalité comme une composante épistémologique de la nature de la biologie évolutive. Nous interrogeons l’écart entre les types de causalité mobilisés chez les élèves et ceux mobilisés en biologie de l’évolution. Au vu des résultats de l’enquête, il apparaît que les élèves mobilisent des explications pluri-causales et construisent des causalités mosaïques. Ces résultats invitent à ne pas généraliser ou catégoriser les schèmes explicatifs causaux comme un ensemble homogène. Ils suggèrent aussi la nécessité d’une prise en charge curriculaire de la nature de la causalité évolutive comme une voie d’entrée dans un enseignement de la nature de la biologie évolutive.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2018.

Plan

Introduction
1. Cadre théorique
1.1. La causalité en biologie : entre causes proximales et ultimes
1.2. Causalité et NoS en biologie de l’évolution
1.3. Le rapport causal au temps chez les élèves
2. Questions de recherche
3. Méthodologie de recueil et d’analyse des données
3.1. Présentation des items du questionnaire
3.1.1. Items en lien avec le positionnement épistémologique des élèves
Nature du lien causal
Les agents causaux : intelligent ou naturel
L’extinction
3.1.2. Items en lien avec le rôle causal de la mutation et de la sélection
La mutation
3.2. Passation du questionnaire
3.3. Traitement des données
4. Résultats
4.1. Nature du lien causal (figure 1)
4.2. Nature et rôle des agents causaux
4.2.1. Intelligents ou naturels (figure 2)
4.2.2. Les causes des extinctions (figure 3)
4.2.3. Les mutations (figures 4a et 4b)
4.2.4. La sélection naturelle (figure 5)
5. Analyse des résultats
6. Discussion : perspectives curriculaires
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Depuis plus de vingt ans de nombreuses études internationales mettent en avant l’intérêt et la nécessité d’introduire dans l’enseignement une réflexion d’ordre épistémologique concernant la Nature de la Science (NoS) dans la formation scientifique des élèves (Lederman, 1992 ; Mc Comas, 1998 ; Abd-El-Khalick, 2012). Pour circonscrire les caractéristiques de la NoS, Lederman (1992, 2007) a proposé un cadre de référence qu’il décline en plusieurs points : d’une part, la connaissance scientifique est provisoire, empiriquement fondée sur l’observation du monde naturel et guidée par un cadre explicatif théorique, d’autre part, la science en tant que production humaine socialement et culturellement intégrée engage l’imagination et la créativité dans l’invention d’explications scientifiques. Un enseignement incluant la NoS nécessite donc d’articuler à la fois la dimension épistémologique du savoir, en particulier s’agissant de la valeur prédictive et/ou heuristique d’une théorie...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Corinne Fortin et Kjetil Reier-Røberg, « De la nature de la causalité évolutive à la nature de la biologie évolutive : types de causalité mobilisés par les élèves en classe de seconde », RDST, 14 | 2016, 125-152.

Référence électronique

Corinne Fortin et Kjetil Reier-Røberg, « De la nature de la causalité évolutive à la nature de la biologie évolutive : types de causalité mobilisés par les élèves en classe de seconde », RDST [En ligne], 14 | 2016, mis en ligne le 31 décembre 2018, consulté le 22 juillet 2017. URL : http://rdst.revues.org/1435 ; DOI : 10.4000/rdst.1435

Haut de page

Auteurs

Corinne Fortin

Université Paris-Est Créteil, Laboratoire de didactique André Revuz Paris-Diderot

Articles du même auteur

Kjetil Reier-Røberg

Vestfold University College, Department of Science Education, Faculty of Education and the Humanities Norvège

Haut de page

Droits d’auteur

© Éditions de l’École normale supérieure de Lyon

Haut de page
  • Logo Université de Lyon
  • Logo ENS Lyon
  • Logo ENS Éditions
  • Logo Institut français de l’éducation
  • Revues.org